Mode d’emploi

Afin que la voix de chacun soit entendue, les États Généraux proposent que de nombreux cahiers de doléances soient rédigés par branche professionnelle, par localisation, par activité, lors de festivals ou par les organisations représentatives… Ils viendront nourrir le débat, donner de la matière aux chercheurs et seront une source indispensable d’idées et de propositions de réforme.

Quand ?

Les cahiers de doléances sont à remettre le plus tôt possible. En effet, ils vont aussi servir de matière aux équipes scientifiques qui vont travailler sur l’état des lieux.

Qui ?

Si cela vous intéresse, il vous faudra commencer par réunir votre groupe de rédacteurs autour des problématiques qui vous concernent. Ne soyez pas trop ambitieux, il vaut mieux un petit groupe motivé qu’un collectif pléthorique qui n’arriverait pas à se coordonner. Il vaut mieux parler bien d’un seul sujet que de survoler tous les sujets.

Si vous faites partie d’une association constituée, vous pouvez bien sûr rédiger un cahier dans ce cadre. Il profitera de l’expérience comme de la notoriété de votre association.

Comment ?

Le plus simple est que vous preniez connaissance du prototype de cahier de doléances :

Lisez attentivement ce document, vous pourrez y puiser les questions auxquelles vous devrez répondre au vu du plan que nous vous proposons. Il est accompagné de plusieurs pages d’aide à la rédaction.

En cas de problèmes ou de questions dont vous ne trouveriez pas la réponse dans ce document, vous pouvez demander de l’aide ici : page d’assistance

Notre équipe dédiée fera son possible pour vous accompagner, techniquement, mais aussi pour la rédaction de votre cahier si vous le souhaitez. Nous savons que c’est une première pour beaucoup d’entre vous, et notre but est de vous aider à exprimer au mieux vos constats et vos opinions.

Et après ?

Quand la rédaction de votre cahier de doléances sera terminée, vous nous ferez parvenir votre document par le formulaire d’envoi.

Notre équipe relira et corrigera l’orthographe et la mise en page s’il le faut. Elle vous fera valider le document final avant publication. Elle vous demandera de signer une autorisation de reproduction :

Nous ajouterons les cahiers de doléance au fur et à mesure de leur arrivée sur le site web.

Les cahiers de doléances seront publiés sur ce site web sous la licence Creative Commons CC-BY-NC-ND 3.0. Cela veut dire, en résumé, qu’ils pourront être librement utilisés et diffusés par n’importe qui, à la condition de ne pas les modifier, de ne pas en faire une utilisation commerciale et de bien les attribuer à leurs auteurs.

Pour conclure

Comme vous le voyez, la procédure est simplifiée au maximum et notre équipe d’assistance sera à vos côtés si vous en ressentez le besoin. Ce qui compte avant tout c’est que vous puissiez faire passer vos constats, vos opinions et vos propositions. Nous ferons tout notre possible pour vous y aider.

Bonne écriture !