Archives de catégorie : Événements

Actes des deuxièmes Rencontres nationales de la bande dessinée

Après une première édition qui prolongeait les travaux des États Généraux de la Bande Dessinée consacrés aux auteurs, le thème des deuxièmes Rencontres nationales de la bande dessinée était éducation et bande dessinée. Organisées les 5 et 6 octobre 2017 par la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême, les rencontres ont accueilli des invités de premier ordre, dont les ministres de la Culture et de l’Éducation nationale. En présence de nombreux auteurs, enseignants, chercheurs, étudiants et médiateurs culturels, de riches conférences ont alterné avec des tables rondes et des débats.

La Cité vient de publier les actes de ces journées. Au sommaire :

  • Rencontres des savoirs
    Samuel Cazenave
  • Avant-propos
    Pierre Lungheretti
  • Allocution de la Ministre de la Culture
    Françoise Nyssen
  • Allocution du Ministre de l’Éducation nationale
    Jean-michel Blanquer
  • L’artification de la bande dessinée
    Nathalie Heinich
  • La bande dessinée à l’école hier et aujourd’hui
    Sylvain Aquatias
  • Perspectives de formation à la didactique de la bande dessinée en classe de littérature
    Nicolas Rouvière
  • Bande dessinée et diffusion des savoirs : l’avènement du documentaire graphique
    Hélène Raux
  • La bande dessinée et le haut conseil de l’éducation artistique et culturelle
    Anne Bisagni Faure

Les EGBD recommandent particulièrement aux auteurs de bande dessinée la lecture de l’intervention de Nathalie Heinich, qui éclaire de manière très intéressante la question de la l’artification de la bande dessinée.

Ces actes sont librement téléchargeables en ligne :

Partager Google+ LinkedIn

Les États Généraux du Livre

Les nuages s’accumulent sur l’avenir des auteurs. Plusieurs réformes prévues ou en cours sont très inquiétantes : CSG, AGESSA, impôt à la source… C’est pourquoi leurs associations et syndicats lancent cette année des États Généraux du Livre :

Les États Généraux de la Bande Dessinée sont heureux que leur initiative pour la BD ait pu nourrir l’ensemble des organisations d’auteurs du livre. Nous avons été consultés par le CPE, l’association qui les regroupe toutes, et nous avons participé à la définition de ces États Généraux du Livre. Nous avons rappelé l’importance de ne pas dégrader encore la situation des auteurs et de mettre en place rapidement des solutions pour combattre leur précarité grandissante.

IIe Rencontres Nationales : Éducation et Bande Dessinée

Sous le titre Éducation et Bande Dessinée, la Cité internationale de la Bande Dessinée et de l’Image organise jeudi 5 et vendredi 6 octobre 2017 la deuxième édition de ses Rencontres Nationales de la Bande Dessinée.

Réunissant différents acteurs du secteur invités à débattre des problématiques professionnelles en cours, les rencontres visent à proposer un espace de débat et d’analyse pour l’ensemble de la profession, avec des éclairages issus des réflexions d’acteurs de la chaîne éditoriale ainsi que de grands témoins, permettant de restituer les enjeux de la bande dessinée dans un contexte plus large.

« Véritable observatoire du neuvième art, la Cité a choisi de s’intéresser aux relations qui relient l’enseignement et la bande dessinée. Officiellement étudiée en classe depuis la mise en œuvre de l’Histoire des Arts revalorisant les arts visuels (2008-2009), la bande dessinée semble avoir conquis des milieux qui lui ont longtemps résisté, à savoir, les programmes des premiers cycles d’enseignement, voire les études universitaires.

On ne compte plus les cas d’utilisation de la bande dessinée comme support d’enseignement. Ici et là naissent des initiatives telles que les classes BD, les séminaires pour les enseignants, les résidences d’auteurs en milieu scolaire, les projets de recherches pluridisciplinaires ayant en commun la bande dessinée…

S’adaptant à ce qui peut s’apparenter à un mouvement de fond, les éditeurs spécialisés se sont aussi emparés du thème, multipliant les collections à visée « pédagogique » (La Petite Bédéthèque des Savoirs, Sociorama, Cases d’histoires…).

Spécialiste du domaine, Nicolas Rouvière s’interrogeait récemment sur cette intégration de la bande dessinée en classe. Notre chercheur la jugeait « en trompe-l’œil », pointant, notamment, l’utilisation de la bande dessinée pour enseigner autre chose qu’elle-même, soulignant le manque de formation des enseignants et l’absence, encore aujourd’hui, d’un vrai consensus des parents d’élèves et du monde éducatif en faveur du neuvième art.

Le moment est donc venu de faire le point sur les relations entre éducation et bande dessinée ; d’envisager tous les aspects d’une vraie réflexion sur les pistes pédagogiques et didactiques que tracent l’enseignement et la pratique du neuvième art, ainsi que les méthodologies à appliquer en classe et sur les temps périscolaires. »

Ces rencontres bénéficient du partenariat du réseau Canopé du Ministère de la Culture et de la Communication, du Ministère de l’Éducation Nationale, des États Généraux de la Bande Dessinée, de GrandAngoulême, du Pôle Image Magelis et de la région Nouvelle-Aquitaine.

Renseignements, programme et inscriptions sur www.citebd.org

Video : Auteur de BD, une profession en danger

Pendant le Festival International de la BD d’Angoulême, les États Généraux de la Bande Dessinée ont proposé une rencontre sous le titre « Auteur de BD, une profession en danger ». Après être revenus sur les chiffres les plus marquants de la grande enquête auteurs, ils ont présenté plusieurs focus sur le volet qualitatif de cette étude. Un ensemble des données et de témoignages saisissants.

La rencontre se tenait le samedi 28 janvier 2017, de 11h à 13h, dans la salle Nemo de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image.

Rencontre Angoulême 2017 

Auteur de BD,  une profession en danger

La grande enquête des États Généraux de la Bande Dessinée auprès de 1500 auteurs a montré que leur situation socio-économique était souvent très précaire.

Afin d’avoir des données plus précises et plus fines sur les réalités de leur pratique quotidienne, une enquête qualitative est en cours auprès d’une vingtaine d’autrices et d’auteurs de plusieurs générations et divers niveaux de notoriété, mais qui se considèrent tous comme professionnels. Des sociologues et de jeunes chercheurs les interrogent sur leurs conditions de travail, leurs horaires, leurs revenus, leur protection sociale, etc.

Les premiers résultats permettent déjà, sans faire de misérabilisme, de confirmer de façon claire et étayée que la profession d’auteur de bande dessinée est en grand danger. Cette rencontre s’adresse donc aux professionnels mais aussi à tous les lecteurs qui voudraient mieux comprendre cette inquiétante situation. La présentation sera suivie d’un débat avec la salle.

Date : Samedi 28 janvier de 11h00 à 12h30
Lieu : Salle Nemo, CIBDI, 60 Avenue de Cognac, 16000 Angoulême.

Entrée libre dans la limite des 250 places disponibles.

Organisée par les États Généraux de la Bande Dessinée,
en partenariat avec la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image.

Nantes : Rencontre EGBD / Maison Fumetti

0009_egbd_maison_fumetti_utopiales
Maison Fumetti organise à Nantes une rencontre consacrée aux résultats de l’enquête auteurs des États Généraux de la Bande Dessinée le mercredi 2 novembre de 18h00 à 20h00.

En présence de Denis Bajram et Valérie Mangin, pour les EGBD, de M. Seassau, adjoint au Maire de Nantes délégué à la lecture publique et aux médiathèques, cette rencontre sera accueillie par le festival des Utopiales. La présentation sera suivie d’un échange avec la salle.

Cette rencontre est gratuite et ouverte aux auteurs de bande dessinée bien évidemment, mais aussi à tous les professionnels qui se sentent concernés par ces questions. Pour y assister, merci d’envoyer un mail à contact@maisonfumetti.fr avant le 1er novembre, avec votre nom et prénom, ainsi que la mention “EGBD” en objet, et de vous présenter à l’entrée de la Cité des congrès de Nantes le 2 novembre à 18h00. Attention, les places sont limitées.

Rencontres nationales de la bande dessinée

0008_EGBD_rencontres_nationales_2016

Les États Généraux de la Bande Dessinée vous convient du 28 au 30 septembre 2016  à Angoulême pour la première édition des Rencontres nationales de la bande dessinée. Organisé par la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, cet événement majeur réunira les différents acteurs du secteur pour débattre des problématiques professionnelles en cours.

Sous le titre “La bande dessinée au tournant” ces rencontres se tiendront en partenariat avec les États Généraux de la Bande Dessinée, dont elles constitueront un point d’étape important.

Au programme, débats, rencontres et réflexions, auxquels participeront des professionnels du neuvième art, auteurs, éditeurs, galeristes, chercheurs, ainsi que des intellectuels de renom. Les premiers résultats du volet qualitatif de l’enquête sur la situation des auteurs y seront révélés, et l’ensemble des enseignements de cette enquête seront débattus, ouvrant sur de nouvelles questions et des propositions d’actions concrètes. Seront également abordés : la place des écoles spécialisées comme voie d’accès à la profession ; les analyses des éditeurs devant la crise que connaît le marché ; le marché de la planche originale, ses circuits, ses bénéficiaires, ses perspectives ; la place que la bande dessinée occupe aujourd’hui dans le paysage culturel.

L’invité d’honneur de cette première édition sera M. Jack Lang, ancien ministre, président de l’institut du monde arabe.

Dans la limite du budget disponible, les auteurs qui souhaitent assister aux Rencontres peuvent être pris en charge financièrement par la Cité (transport, hébergement et inscription), sous conditions de ressource. Les intéressés peuvent contacter Grégoire Gosselin.

Renseignements et inscriptions sur www.citebd.org

Les EGDB à Lyon le 3 juin

lyon_BD_11

Dans le cadre de la journée professionnelle du 11e Lyon BD Festival, les États Généraux de la Bande Dessinée seront présents en conférence le vendredi 3 juin 2016 à 16h00 à l’Hôtel de Ville. Ce sera l’occasion de revenir sur les résultats de l’enquête auteur, et de présenter plus spécifiquement ceux pour la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Avec Denis Bajram (coordinateur général des EGBD) et Olivier Jouvray (scénariste), animé par Laurent Bonzon, directeur de l’Agence Rhône-Alpes pour le livre et la documentation (ARALD).

Angoulême 2016 : bande annonce des États Généraux

Séance professionnelle, le vendredi 29 janvier, de 11h30 à 13h00 : rappel de l’histoire des mouvements d’auteurs de BD, puis présentation complète des résultats de l’étude suivie d’un débat avec la salle. Destinée plus particulièrement aux auteurs, éditeurs, journalistes et autres professionnels, l’entrée est ouverte à tous.

Séance grand public, le dimanche 31 janvier, de 11h45 à 13h15 : présentation générale des résultats de l’étude suivie d’un débat avec la salle. Pour conclure, la parole sera donnée au Collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme, afin qu’elles présentent leur cahier de doléances.

Lieu : Salle Luis Buñuel, Espace Franquin, 1 Boulevard Berthelot 16000 Angoulême. Entrée libre dans la limite des 310 places disponibles.

IIe session des EGBD à Angoulême

EGBD_news_06

Avec près de 1500 réponses, l’enquête auteurs des États Généraux de la Bande Dessinée a connu un engouement impressionnant, très significatif de la mobilisation et des inquiétudes actuelles des créateurs de BD. Les résultats de cette étude sont toujours en cours de traitement et d’analyse statistique, mais, d’ores et déjà, nous pouvons vous dire qu’ils recèlent quelques surprises.

Afin de vous les présenter au mieux, deux séances des États Généraux leur seront consacrées pendant le festival d’Angoulême 2016.

Séance professionnelle, le vendredi 29 janvier, de 11h30 à 13h00 : rappel de l’histoire des mouvements d’auteurs de BD, puis présentation complète des résultats de l’étude suivie d’un débat avec la salle. Destinée plus particulièrement aux auteurs, éditeurs, journalistes et autres professionnels, l’entrée est ouverte à tous.

Séance grand public, le dimanche 31 janvier, de 11h45 à 13h15 : présentation générale des résultats de l’étude suivie d’un débat avec la salle. Pour conclure, la parole sera donnée au Collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme, afin qu’elles présentent leur cahier de doléances.

Les résultats complets de l’étude seront bien sûr disponibles sur le site www.etatsgenerauxbd.org après le festival, ainsi que les vidéos des deux séances. Mais que cela ne démotive surtout personne de venir sur place. Il est, en particulier, très important que le plus d’auteurs possible soient présents aux deux séances pour poser leurs questions, défendre leurs points de vue et faire des propositions. Auteurs, nous comptons sur vous !

Lieu : Salle Luis Buñuel, Espace Franquin, 1 Boulevard Berthelot 16000 Angoulême. Entrée libre dans la limite des 310 places disponibles.

Pour la presse : un document de synthèse vous sera proposé à Angoulême en salle de presse dès jeudi matin. L’équipe des États Généraux sera disponible pour répondre à vos questions à la suite des deux séances, à 13h00, espace Franquin. Pour toute demande de rendez-vous, veuillez utiliser le formulaire de contact

Session organisée avec le soutien de

www.bdangouleme.com

Enquête auteurs réalisée avec le soutien financier de

www.scam.fr   Région Auvergne - Rhône-Alpes