Archives de catégorie : Événements

Débat au Salon du Livre de Paris

salon_du_livre_paris_2015
Pendant le Salon du Livre de Paris, le vendredi 20 mars, de 11h30 à 12h30, Salle Nota Bene (A64), les États Généraux de la Bande Dessiné organisent le débat : Où va la bande dessinée ?

Après des décennies de croissance économique, la Bande Dessinée est entrée dans une période d’incertitude. La multiplication du nombre d’albums a fini par provoquer une diminution des ventes de chaque titre, donc de leur rentabilité pour les éditeurs comme pour la plupart des auteurs. Mais la BD est un milieu de passionnés, et tout le monde a pris sur soi.

Une explosion des prélèvements obligatoires sur les auteurs (complémentaire retraite, formation professionnelle, TVA…) menace l’économie de la création à court terme. À moyen terme, ce sont tous les équilibres actuels qui semblent incertains. Quel sera le modèle économique de l’édition numérique ? Comment mieux exporter la BD franco-belge pour ne pas subir la mondialisation, mais en profiter ? Que faire face aux nombreuses attaques contre le droit d’auteur ? Quid de la montée en puissance des géants de l’Internet ?

Des questions qui concernent tout autant les professionnels, auteurs, éditeurs, libraires que le public. En effets, on ne crée pas dans un monde neutre, mais au sein de l’eco-système créatif du moment, voire même en opposition. Quelles conséquences auront les changements annoncés ? Quelle Bande Dessinée lira-t-on demain ?

Avec Benoît Peeters, auteur, éditeur, président des États Généraux, Mathieu Gabella, auteur, représentant le SNAC-BD (Syndicat National des Auteurs Compositeurs) et Benoît Mouchart, directeur éditorial des Éditions Casterman.

Partager Google+ LinkedIn

Discours d’ouverture

Suite à de nombreuses demandes, voici, en PDF, le discours d’ouverture des États Généraux de la Bande Dessinée prononcé au théâtre d’Angoulême le vendredi 30 janvier 2015 par Benoît Peeters.

Tout est parti, au mois de mai dernier, d’une lettre du RAAP (Régime des artistes auteurs professionnels) annonçant la réforme du régime de retraite complémentaire des auteurs. Peut-être s’agit-il d’une mutation nécessaire à moyen terme, mais en tout cas elle nous est arrivée en pleine figure comme une bien mauvaise surprise. […]

Session d’ouverture : le direct video

Une très bonne nouvelle pour ceux qui ne peuvent se rendre au festival d’Angoulême cette année. La session d’ouverture des États Généraux de la Bande Dessinée sera diffusée en direct en streaming video. Elle sera disponible sur la page d’accueil du site du festival vendredi matin dès 10h00.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici le teaser réalisé par les équipes du FIBD à l’occasion de la conférence de presse du festival de décembre dernier.

Les organisateurs des EGBD profitent de cette occasion pour remercier le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême pour les moyens techniques et humains mis à leur disposition. Merci pour ce remarquable sens du partenariat !

Session d’ouverture : le programme

EGBD_session_ouverture
Voici le programme de la session d‘ouverture des États Généraux de la Bande Dessinée qui se tiendra pendant le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême :

  • Présentation du projet complet des États Généraux de la Bande Dessinée.
  • Exposé des motivations des partenaires par leurs représentants officiels.
  • Présentation du conseil scientifique et de ses membres.
  • Présentation des dix sujets d’études scientifiques pour l’état des lieux de la BD.
  • Présentation du fonctionnement des cahiers de doléances.

Afin de donner dès maintenant la parole à tous, deux séquences de débats sont prévues avec le public présent dans la salle.

Session d’ouverture : les infos pratiques.

FESTIVAL D’ANGOULÊME 2015

session d’Ouverture
des États Généraux
de la Bande Dessinée

Vendredi 30 janvier, de 10h à 12h,
dans la grande salle du théâtre.

Présentation des acteurs et du programme de travail des États Généraux.

INFORMATIONS PRATIQUES

Entrée des professionnels à partir de 9h40
sur présentation du badge du festival.

Entrée du public à partir de 9h50
dans la limite des places disponibles.

Un point presse est organisé au foyer du théâtre à partir de 12h.

Le Théâtre se trouve avenue des Maréchaux, à l’arrière de la place New York.

Ouverture des EGBD à Angoulême

Les organisateurs des États Généraux de la Bande Dessinée ont été conviés par le Festival International de la BD d’Angoulême à monter sur scène le 27 novembre lors de sa traditionnelle conférence de presse parisienne. Elle se tenait, cette année, à la Maison de la Culture du Japon en présence de nombreux journalistes, partenaires et invités.

EGBD_FIBD_2015_02

Franck Bondoux, délégué général du FIBD, a présenté les raisons de l’engagement du festival aux côtés des États Généraux. Il a aussi annoncé l’adhésion du festival à l’association des EGBD.

Benoît Peeters, président des EGBD, a présenté le projet, ses origines et ses buts. Puis Denis Bajram, coordinateur général, a annoncé que ce serait pendant le festival d’Angoulême que seraient lancés officiellement les EGBD.

Cette session d’ouverture des États Généraux de la Bande Dessinée se tiendra vendredi 30 janvier 2015 de 10h00 à 12h00  au Théâtre d’Angoulême. Dans le cadre solennel des 700 places de la grande salle seront présentés les acteurs et le programme de travail des États Généraux.

Les organisateurs des EGBD ont terminé leur intervention en remerciant le Festival International de la BD d’Angoulême pour toute l’aide et les moyens mis à leur disposition pour cette session d’ouverture.

EGBD_FIBD_2015_01

Nous vous communiquerons un complément d’informations pratiques sur l’événement dès que possible.

Première annonce des EGBD

debrayage-st-malo
C’est lors de la rencontre publique organisée par le groupement BD du SNAC pendant le festival Quai des Bulles à Saint-Malo que les États Généraux de la Bande Dessinée ont été annoncés pour la première fois. Cette réunion d’information avait pris une importance particulière suite à l’appel au débrayage lancé par le syndicat des auteurs de BD. Celui-ci tenait à finir cette rencontre inédite, très axée sur les menaces qui pèsent sur les revenus des auteurs, par une note positive, en présentant un projet d’avenir. C’est donc à la demande du SNAC que le coordinateur des États Généraux de la BD, Denis Bajram, a présenté le projet des États Généraux.

Le grand succès de cette réunion auprès des auteurs a démontré la volonté de ceux-ci de prendre collectivement en main leur destin. La présence de plusieurs dirigeants de maisons d’édition a prouvé l’attention que ceux-ci accordent à la situation. De bien bons présages pour les États Généraux de la BD !

La video de la réunion (la présentation des EGBD est à 15:30) :