Cahier de doléances des autrices

cahier_doleances

Afin que la voix de chacun soit entendue, les États Généraux ont proposé que des cahiers de doléances soient rédigés par branche professionnelle, par localisation, par activité, lors de festivals ou par les organisations représentatives… Ils viendront nourrir le débat, donner de la matière aux chercheurs et seront une source indispensable d’idées et de propositions de réforme.

Le Collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme a été le premier à envoyer un cahier de doléances en octobre 2015. Sous le titre Les autrices : précaires parmi les précaires ?, elles faisaient un dur constat sur le sexisme du milieu de la bande dessinée, en terme de préjugés, de stéréotypes, de difficulté économiques… La première enquête auteurs des États Généraux confirment hélas ces disparités.

Ce cahier a été présenté pendant le festival Angoulême 2016, lors du second jour de session des États Généraux.

wedoittoo-web

Le site du Collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme : http://bdegalite.org/

L’enquête auteurs : les résultats statistiques

EGBD_communique_7_enquete_auteurs
En session à Angoulême, les États Généraux de la Bande Dessinée ont présenté les résultats statistiques de leur enquête auteurs. Avec près de 1500 réponses, il s’agit de la base de données la plus importante jamais recueillie sur les créateurs de BD francophones.

Ces résultats sont riches en renseignements sur la féminisation et la jeunesse de la profession, la précarité des métiers, la faiblesse de la protection sociale, les relations avec les éditeurs, la diversification des ressources, la grande médiocrité des revenus et les inquiétudes pour l’avenir.

Ces résultats sont déjà un moyen pour les auteurs de comprendre mieux leur(s) situation(s). Mais il est aussi important que l’ensemble des acteurs économiques, culturels et institutionnels de la Bande Dessinée se penchent sérieusement dessus : il faudra en tirer des conséquences pour préparer un avenir commun plus serein.

Ces résultats ont été présentés en 44 pages de schémas, afin d’être à la fois clair et précis :

Cette enquête quantitative sera complétée au cours des prochains mois par une enquête qualitative qui donnera aussi lieu à une publication en ligne.

Cahier de doléances du SNAC-BD

Cahier de doléances SNAC BD

Afin que la voix de chacun soit entendue, les États Généraux ont proposé que des cahiers de doléances soient rédigés par branche professionnelle, par localisation, par activité, lors de festivals ou par les organisations représentatives… Ils viendront nourrir le débat, donner de la matière aux chercheurs et seront une source indispensable d’idées et de propositions de réforme.

Le groupement BD du SNAC, Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs, a été dans les premiers partenaires des États Généraux. Il en a compris toute l’urgence et l’importance. Il se devait de rédiger un cahier de doléances clair, complet et précis. Sans langue de bois, il pose donc des questions importantes pour les auteurs et pour l’avenir de la création. Et se place en force de propositions. À lire et à réfléchir :

Ce cahier a été présenté pendant le festival Angoulême 2016, lors du premier jour de session des États Généraux.

Le Collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme présentera le sien lors du second jour, le dimanche 31 janvier, de 11h45 à 13h15, salle Luis Buñuel, Espace Franquin, 1 Boulevard Berthelot 16000 Angoulême. Entrée libre dans la limite des 310 places disponibles.

Le site du SNAC BD : http://www.syndicatbd.org/

Angoulême 2016 : bande annonce des États Généraux

Séance professionnelle, le vendredi 29 janvier, de 11h30 à 13h00 : rappel de l’histoire des mouvements d’auteurs de BD, puis présentation complète des résultats de l’étude suivie d’un débat avec la salle. Destinée plus particulièrement aux auteurs, éditeurs, journalistes et autres professionnels, l’entrée est ouverte à tous.

Séance grand public, le dimanche 31 janvier, de 11h45 à 13h15 : présentation générale des résultats de l’étude suivie d’un débat avec la salle. Pour conclure, la parole sera donnée au Collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme, afin qu’elles présentent leur cahier de doléances.

Lieu : Salle Luis Buñuel, Espace Franquin, 1 Boulevard Berthelot 16000 Angoulême. Entrée libre dans la limite des 310 places disponibles.

IIe session des EGBD à Angoulême

EGBD_news_06

Avec près de 1500 réponses, l’enquête auteurs des États Généraux de la Bande Dessinée a connu un engouement impressionnant, très significatif de la mobilisation et des inquiétudes actuelles des créateurs de BD. Les résultats de cette étude sont toujours en cours de traitement et d’analyse statistique, mais, d’ores et déjà, nous pouvons vous dire qu’ils recèlent quelques surprises.

Afin de vous les présenter au mieux, deux séances des États Généraux leur seront consacrées pendant le festival d’Angoulême 2016.

Séance professionnelle, le vendredi 29 janvier, de 11h30 à 13h00 : rappel de l’histoire des mouvements d’auteurs de BD, puis présentation complète des résultats de l’étude suivie d’un débat avec la salle. Destinée plus particulièrement aux auteurs, éditeurs, journalistes et autres professionnels, l’entrée est ouverte à tous.

Séance grand public, le dimanche 31 janvier, de 11h45 à 13h15 : présentation générale des résultats de l’étude suivie d’un débat avec la salle. Pour conclure, la parole sera donnée au Collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme, afin qu’elles présentent leur cahier de doléances.

Les résultats complets de l’étude seront bien sûr disponibles sur le site www.etatsgenerauxbd.org après le festival, ainsi que les vidéos des deux séances. Mais que cela ne démotive surtout personne de venir sur place. Il est, en particulier, très important que le plus d’auteurs possible soient présents aux deux séances pour poser leurs questions, défendre leurs points de vue et faire des propositions. Auteurs, nous comptons sur vous !

Lieu : Salle Luis Buñuel, Espace Franquin, 1 Boulevard Berthelot 16000 Angoulême. Entrée libre dans la limite des 310 places disponibles.

Pour la presse : un document de synthèse vous sera proposé à Angoulême en salle de presse dès jeudi matin. L’équipe des États Généraux sera disponible pour répondre à vos questions à la suite des deux séances, à 13h00, espace Franquin. Pour toute demande de rendez-vous, veuillez utiliser le formulaire de contact

Session organisée avec le soutien de

www.bdangouleme.com

Enquête auteurs réalisée avec le soutien financier de

www.scam.fr   Région Auvergne - Rhône-Alpes

Enquête auteurs : répondez vite !

0005_EGBD_enquete_auteurs_2Dernière ligne droite. L’enquête auteurs des États Généraux de la Bande Dessinée sera close dans quelques jours seulement, le dimanche 15 novembre 2015. Pour rappel, elle est ouverte à tous les auteurs de Bande Dessinée, professionnels, étudiants ou amateurs. Toutes les réponses comptent, car plus les résultats de cette étude seront nombreux et diversifiés, mieux ils aideront les acteurs économiques, culturels et institutionnels à prendre de bonnes décisions pour tous.

Une version papier. Suite à plusieurs demandes, une version imprimable du questionnaire est disponible à présent en téléchargement PDF. Si vous connaissez des auteurs qui n’ont pas accès à Internet ou auraient eu des problèmes techniques à répondre en ligne, imprimez ce document pour eux et demandez-leur de nous le renvoyer.

Nous comptons sur vous. Les États Généraux vous remercient par avance de diffuser à nouveau ce rappel autour de vous.

Première enquête : les auteurs

0005_EGBD_enquete_auteurs

Les États Généraux de la Bande Dessinée font leur rentrée avec leur première enquête, celle sur les auteurs. C’est en effet leur mobilisation qui a révélé la nécessité de faire un état des lieux.

Ce questionnaire s’adresse à vous, les auteurs de Bande Dessinée, que vous soyez professionnels, amateurs ou étudiants. Nous voulons savoir qui vous êtes, vous la star reconnue mondialement, vous l’inconnu en devenir. Toutes vos pratiques sont évidemment les bienvenues, du dessin au scénario, de la couleur au story-board, du papier au numérique…

Ce questionnaire est ambitieux, et y répondre vous demandera une vingtaine de minutes, mais c’est le seul moyen d’avoir enfin un portrait riche et complexe de votre communauté créative. Votre avenir dépend bien sûr de vos créations, mais aussi de la compréhension que les acteurs économiques, culturels et institutionnels auront de vos pratiques et de vos situations d’aujourd’hui. Vos réponses sont donc extrêmement importantes. Afin que nul n’hésite à donner une description parfaitement honnête de sa situation, nous avons donc opté pour un formulaire de réponse totalement anonyme.

Attention, vous devez avoir répondu impérativement avant le 15 novembre 2015. Mais il serait bien de le faire au plus vite, afin de pouvoir vérifier l’ampleur de votre mobilisation. Les États Généraux comptent aussi sur votre aide pour convaincre tous vos confrères auteurs de faire de même.

Le lien à partager :

Cahiers de doléances : c’est parti !

Les États Généraux de la Bande Dessinée ont proposé dès le départ que de nombreux cahiers de doléances puissent être rédigés par ceux qui voudraient partager leurs expériences, analyses, opinions et propositions.

Comme annoncé à Angoulême, un prototype de cahier et un mode d’emploi sont maintenant disponibles en ligne : http://www.etatsgenerauxbd.org/cahiers-de-doleances/.

Le prototype contient de très nombreux conseils et informations pratiques afin que le travail de rédaction soit le plus aisé possible.

Une équipe d’assistance est dès maintenant à la disposition de ceux qui le souhaitent, afin de résoudre tous les éventuels problèmes techniques ou rédactionnels.

Nous vous donnons la parole, prenez-la !

Débat au Salon du Livre de Paris

salon_du_livre_paris_2015
Pendant le Salon du Livre de Paris, le vendredi 20 mars, de 11h30 à 12h30, Salle Nota Bene (A64), les États Généraux de la Bande Dessiné organisent le débat : Où va la bande dessinée ?

Après des décennies de croissance économique, la Bande Dessinée est entrée dans une période d’incertitude. La multiplication du nombre d’albums a fini par provoquer une diminution des ventes de chaque titre, donc de leur rentabilité pour les éditeurs comme pour la plupart des auteurs. Mais la BD est un milieu de passionnés, et tout le monde a pris sur soi.

Une explosion des prélèvements obligatoires sur les auteurs (complémentaire retraite, formation professionnelle, TVA…) menace l’économie de la création à court terme. À moyen terme, ce sont tous les équilibres actuels qui semblent incertains. Quel sera le modèle économique de l’édition numérique ? Comment mieux exporter la BD franco-belge pour ne pas subir la mondialisation, mais en profiter ? Que faire face aux nombreuses attaques contre le droit d’auteur ? Quid de la montée en puissance des géants de l’Internet ?

Des questions qui concernent tout autant les professionnels, auteurs, éditeurs, libraires que le public. En effets, on ne crée pas dans un monde neutre, mais au sein de l’eco-système créatif du moment, voire même en opposition. Quelles conséquences auront les changements annoncés ? Quelle Bande Dessinée lira-t-on demain ?

Avec Benoît Peeters, auteur, éditeur, président des États Généraux, Mathieu Gabella, auteur, représentant le SNAC-BD (Syndicat National des Auteurs Compositeurs) et Benoît Mouchart, directeur éditorial des Éditions Casterman.